French flag  English flag  Deutch flag  Spanish flag  mini-logo
Accueil Arrow
Naissance du jeu Arrow
Esprit DéfiZenArrow
Un jeu éthique Arrow
Récompenses Arrow

Jeu de société Arrow
Jeu de construction Arrow
Puzzle Arrow
Casse-tête Arrow
Jeu mathématique Arrow
Sculpture décorative Arrow

Usage professionel Arrow
Galerie de photos Arrow
Livre d'or Arrow
Contact Arrow

MAYAPAN Arrow
Un nouveau jeu ! Arrow
logo


Et découvrez un monde qui lie l’utile à l’agréable, où apparente simplicité rime avec technicité,
où le beau est le fruit du hasard, et le jeu la plus sérieuse façon d’apprendre.

Changer le monde, à défaut de le sauver…

Voilà, pour un jeu, un postulat bien ambitieux qui nécessite quelques explications ! Force est de constater que notre civilisation s’est forgée sur le modèle de la compétition. Noble cause que le dépassement de soi pour peu que ce ne soit au détriment d’autrui. Mais par nature, le podium n’étant doté que de trois marches et l’humanité entière n’aspirant qu’à occuper la plus haute, les limites du modèle se dessinent plus nettement chaque jour.

Certains objectifs pour être atteints nécessitent l’union des forces en présence

Les grandes réalisations de ce monde sont rarement le fait d’un seul homme, car sans la contribution et les compétences de chacun, les grands projets des visionnaires ne dépasseraient jamais le stade du dessin.

Chaque être humain de par le monde est unique ; par son expérience, sa culture et ses connaissances, le regard qu’il porte sur une situation, est unique. En partageant cette vision, les participants à l’action, quelle qu’elle soit, enrichissent leur vision du monde et repoussent les limites du possible.

Et c'est d'expérience dont je parle…

En effet, lors des premières présentations de DéfiZen en public, il était défini comme un jeu de construction pour enfants, doublé d’un jeu de société dont l’issue d’une partie pouvait être conservée comme élément décoratif. J’étais loin d’imaginer, que la vision du monde de ceux d’entre vous que j’ai eu la chance de rencontrer, m’ouvrirait les yeux sur « l’infiniment plus » contenu dans ce jeu.

Comment aurais-je su l’intérêt qu’il pouvait présenter pour des professions médicales telles qu’ergothérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens ou pédopsychiatres ; pour le corps enseignant, des classes primaires aux écoles d’ingénieurs et d’architecture ; pour des chefs de projets, pour la formation professionnelle ; ou bien même, que certaines des sculptures qu’il permettait de réaliser étaient dignes de figurer dans des galeries d’art !


A tous ceux qui, par le partage de leur savoir ont enrichi mes connaissances
et élargi les champs d'application de ce jeu, merci.


DéfiZenment vôtre,
Olivier Bessas